Dimanche 25 janvier 2009 7 25 /01 /Jan /2009 21:53


 Pour la première fois de sa carrière, Julien Lizeroux s'est adjugé une épreuve de Coupe du monde. Dimanche, lors du slalom de Kitzbuehel, le skieur de La Plagne a devancé Jean-Baptiste Grange.



Sous le ciel bleu de Kitzbuehel, ils n'ont même pas vu dû voir Reinfried Herbst se faire éjecter du tracé en haut de la Ganslern. L'accolade fut sincère, poignante. Dans les bras l'un de l'autre, Julien Lizeroux et Jean-Baptiste Grange n'ont pas attendu que l'Autrichien, meilleur temps de la première manche, en termine pour se congratuler. Ils ont bien fait de ne pas l'attendre : Il n'a jamais fini la seconde. Pour le plus grand malheur des 35 000 spectateurs acquis à la cause de la Wunterdeam et de son armada. Assuré d'être sur le podium du slalom de Kitzbuehel, le binôme tricolore a laissé éclater sa joie. Hersbt éliminé, les deux compères ont rapidement compris qu'ils siègeraient sur les deux plus hautes marches de la boîte : Lizeroux juste au-dessus de Grange. Pour huit petits centièmes. Sans jalousie, le second s'est empressé de féliciter le premier, tout heureux de le voir ouvrir son compteur en Coupe du monde. Enfin... Septième à l'issue de la première manche malgré une énorme faute en début de run, le Plagnard a lâché les chevaux en seconde. Deuxième temps de celle-ci, à deux centièmes de l'Autrichien Marcel Hirscher, Lizeroux est allé chercher, tout seul, comme un grand qu'il est devenu, ce fameux premier succès. Celui qui a tendance à libérer totalement un athlète. "C'est incroyable, je me considérais comme un outsider après la première manche. Mon coach m'a dit d'y aller dans la seconde. Premier podium, première victoire, un jour incroyable", a commenté Lizeroux juste après la traditionnelle cérémonie. L'an dernier, quatrième entre les piquets serrés de "Kitz'", il avait assisté au sacre de "Jibé" Grange au pied de celui-ci.



Ce dimanche, c'est à lui qu'ont été décernés les lauriers... En l'honneur de Yoann Mais le fait d'avoir réalisé, ce jour-là et avant ce dimanche 25 janvier 2009, sa meilleure performance en Coupe du monde, lui avait permis de voir plus loin. Car, Julien, c'est avant toute chose l'archétype de l'optimiste. Celui qui garde le sourire même quand les évènements ne vont pas dans le bon sens. En juillet dernier, le skieur de 29 ans a eu la douleur de perdre son frère, Yoann, victime d'un accident mortel de Base Jump, à Interlaken, près de Wengen. Les deux hommes étaient très proches. Alors quand la Marseillaise a retenti dans le ciel de Kitzbuehel, c'est "tout là-haut" que le pensées de Julien sont allées. "Bien sûr je dédie cette victoire à mon frère. C'est fantastique de gagner ici devant mon fan-club, mon père, ma mère, Jean-Pierre (NDLR : Vidal, vainqueur ici-même en 2006).



 J'ai traversé des moments difficiles. Après l'accident de Yoann, j'étais complètement démoralisé, ça a été difficile de se remettre à l'entraînement" , a-t-il expliqué.



 Mais l'homme est revenu. Son début de saison ne fut pas facile, lui qui trustait les tops 10 la saison dernière. Et puis, il y a eu ce dimanche : "Le slalom de Kitzbuehel on veut aussi le gagner en tant que skieur. Jean-Baptiste a eu son nom sur une télécabine l'an dernier, c'est mon tour cette année. Nous sommes amis avec Jean-Baptiste, on court contre le chronomètre pas contre nos coéquipiers". Dauphin de Lizeroux, Grange a perdu son titre acquis l'hiver dernier. Mais ne retenait que la performance collective d'une équipe tricolore qui brille autant dans les disciplines techniques qu'elle ne galère dans celles de vitesse. "C'est un grand jour pour le ski français. Julien court après cette victoire depuis longtemps. J'avais eu de mauvais moments à Adelboden et Wengen. Ici je me sentais mieux, j'avais un meilleur équilibre sur mes skis. Les trois jours de pause en début de semaine m'ont fait du bien. Mais dans la seconde manche, je n'ai pas réussi à me lâcher comme Julien sur le bas", a estimé celui qui a accentué son avance en tête du classement de la spécialité. A huit jours du début de "l'évènement Val d'Isère", les deux Français ont frappé un grand coup mais ne veulent pas s'enflammer : "C'est parfait pour les Mondiaux, mais il faut que nous restions concentrés." Après Kitzbuehel en plein jour, vient Schladming dès mardi en nocturne, "les deux slaloms les plus importants de la saison" selon le skieur de Valloire. Où signe-t-on pour un nouveau doublé tricolore ? Histoire de les voir briller de mille feux une nouvelle fois. Mais en pleine nuit cette fois-ci...


Eurosport - François-Xavier RALLET

Par fanclubjulienlizeroux - Publié dans : Tout sur JUJU
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 23 décembre 2008 2 23 /12 /Déc /2008 08:35

pour le moment c'est le dossard n°1, mais la victoire va arriver dans la saison c'est sur....

Par fanclubjulienlizeroux - Publié dans : Divers sur le FANCLUB
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 19 décembre 2008 5 19 /12 /Déc /2008 12:19

Des conditions extreme, la course annulee, mais tout le fan club etait present...





Par fanclubjulienlizeroux - Publié dans : Actions du FANCLUB
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

facebook_icon.gif

 Groupe Facebook Fanclub


carte membre 2011 gris
Devenir Membre du FANCLUB

 Bandeau doré 

 

 

Commandez les Accessoires

banderole-amneville3.jpg

Toutes les infos Déplacements du FANCLUB
   

 

 

 

Infos et renseignements:

fanclubjulienlizeroux@yahoo.fr

 

 

 

Tout sur Juju

juju
 

Nom

Lizeroux

Prenom

Julien

Date de naissance

05 septembre 1979

Lieu de naissance

Moutiers (73)

Adresse

Albertville, France

Taille

1m73

Poids

78 kg

Ski-club

La Plagne

Profession

Douanier

Situation familiale

Célibataire

Skis, Fixations, Chaussures

Fischer

Bâtons

Leki

Lunettes, casque

Uvex

Gants

Reusch

Langues parlées

Francais, anglais

 

 

Rechercher

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés